Pour une science-fiction « chinoise »

Ce n’est que depuis récemment que la science-fiction chinoise a le vent en poupe, malgré son siècle d’existence dans l’Empire du Milieu. Les lecteurs occidentaux semblent porter un grand intérêt à ces ouvrages sortis tout droit de l’imagination des auteurs chinois et y trouver un certain dépaysement. Les auteurs qui forment ce qu’on appelle la « nouvelle génération », mus par l’envie de se démarquer de la science-fiction occidentale, et notamment américaine, promeuvent autant qu’ils s’interrogent sur le concept de science-fiction « chinoise ». Le présent article vise donc à réaliser une tentative de définition de cette science-fiction aux particularités chinoises qui semble séduire de plus en plus en dehors du monde sinisé.

[Lire la suite sur le blog L’Asie en 1000 mots]

Chronique : Le Problème à trois corps de Liu Cixin

Le Problème à trois corps, traduction réalisée par Gwennaël Gaffric et publiée le 5 octobre 2016 aux éditions Actes Sud, est le premier tome d’une trilogie célèbre en Chine, mais aussi Outre-Atlantique. Le Problème à trois corps annoncera-t-il le début d’une vague de traductions et de publications d’ouvrages de science-fiction venus de l’Empire du Milieu ? Nous l’espérons en tout cas !

[Lire la suite sur le Carnet de Recherches de l’axe Littératures d’Extrême-Orient, textes et traduction de l’IrAsia]