Journée d’étude sur les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie

Le vendredi 2 juin 2017 se tiendra la Journée d’étude sur les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie à 9h à Aix-en-Provence (Campus Schuman, Bât. Multimedia, salle de colloque 1), dont l’appel à communications se trouve ici.

Au programme, pas moins de treize intervenants qui parleront de nouvelles tendances littéraires en Chine, au Japon, en Corée du Sud, en Thaïlande, en Inde et en Indonésie.

Cette journée, ouverte à tous, se déroulera selon le programme suivant :

9h-9h15 : Prises de paroles des représentants de l’UFR et des laboratoires

—Matinée : 9h15-12h15—

Nouveaux médias, nouvelles possibilités

  • Li Yimei : La cyberlittérature en Chine
  • Laurent Estornel : Le visual novel au Japon
  • Philippe Paolucci : L’usage du scrolling dans la BD numérique coréenne : une nouvelle façon de penser le récit en images
  • Xu Shuang : La web-littérature en Chine : création, réception et canonisation

[Pause]

Web-littératures

  • Cécile Duquenne : L’accident nucléaire de Fukushima Daiichi, ou le réinvestissement du rôle social de la poésie au Japon : le cas de la « Twitt’poésie » de Wagô Ryôichi
  • Pierrick Rivet : La littérature des « camarades » en ligne en Chine
  • Theeraphong Inthano : De la web-littérature à la télévision : nouvelles tendances des adaptations littéraires pour le petit écran en Thaïlande

[Pause déjeuner]

—Après-midi : 14h-17h—

SF/Fantastique

  • Loïc Aloisio : La science-fiction chinoise : un genre qui se renouvelle
  • Hemlata Loussier-Giri : L’émergence des littératures de l’imaginaire dans la littérature contemporaine indienne
  • Solange Cruveillé : Fantastique et surnaturel dans la littérature contemporaine chinoise

[Pause]

Nouveaux enjeux de société

  • Maki Matsumoto : La littérature japonophone écrite par des étrangers
  • Lucie Angheben : Une jeunesse coréenne entre solitude et désir d’indépendance : l’exemple du hon-bapdans la nouvelle « Table pour une personne » de Yoon Go-eun
  • Etienne Naveau : La représentation parodique du communisme dans Les Belles de Halimunda d’Eka Kurniawan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *